vendredi 21 février 2014

Empreinte vintage en Normandie

Cyrille et Julie, décorateurs et amateurs de chine et de restauration ont aménagé une longère en Normandie.  Une déco éclectique faisant la part belle au vintage et à l'industriel.




Julie et Cyrille Villard ont décidé de se mettre au vert.  Ils ont restauré cette bâtisse familiale de VIIIème siècle typique de la Normandie.  Le charme typique de la longère est conservé. Les éléments de la construction : le bois et la brique, sont conservés.
Placé devant l'ancien escalier d'usine dont les marches en métal ont été remplacées par du chêne, le canapé tout en longueur a été recouvert d'un plaid et de coussins, En Fil d'Indienne.Les lampes d'atelier Jieldé s'associent à une petite table basse années 50.Au mur, des encres, gravures et aquarelles de Jean Hulin.Les poutres d'origine ont été blanchies et la pièce a pris des tonalités bleu gris, Little Greene.
L'histoire de la maison : Au coeur de la forêt domaniale, magnifique et imposante hêtraie, le village de Lyons-la-Forêt a su conserver son caractère normand. Sur la place animée des Halles, construites au XVIIIe siècle et qui servirent de décor aux deux films consacrés à Madame Bovary, celui de Jean Renoir en 1932 et celui de Claude Chabrol en 1990, le charme est resté intact... Un décor de cinéma qui a tout de suite séduit Cyrille et Julie Viard, propriétaires de la boutique de décoration L'Empreinte.

En savoir plus sur http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/une-maison-tradi-qui-bouscule-les-codes-deco_13421.html#0CgDopTxYw2ThF1E.99

Placé devant l'ancien escalier d'usine dont les marches en métal ont été remplacées par du chêne, le canapé tout en longueur a été recouvert d'un plaid et de coussins, En Fil d'Indienne.Les lampes d'atelier Jieldé s'associent à une petite table basse années 50.Au mur, des encres, gravures et aquarelles de Jean Hulin.Les poutres d'origine ont été blanchies et la pièce a pris des tonalités bleu gris, Little Greene.
L'histoire de la maison : Au coeur de la forêt domaniale, magnifique et imposante hêtraie, le village de Lyons-la-Forêt a su conserver son caractère normand. Sur la place animée des Halles, construites au XVIIIe siècle et qui servirent de décor aux deux films consacrés à Madame Bovary, celui de Jean Renoir en 1932 et celui de Claude Chabrol en 1990, le charme est resté intact... Un décor de cinéma qui a tout de suite séduit Cyrille et Julie Viard, propriétaires de la boutique de décoration L'Empreinte.

En savoir plus sur http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/une-maison-tradi-qui-bouscule-les-codes-deco_13421.html#0CgDopTxYw2ThF1E.99




Des tonalités de bleu et de gris pour une ambiance confortable

Photo : Patrick Van Robaeys
Placé devant l'ancien escalier d'usine dont les marches en métal ont été remplacées par du chêne, le canapé tout en longueur a été recouvert d'un plaid et de coussins, En Fil d'Indienne.Les lampes d'atelier Jieldé s'associent à une petite table basse années 50.Au mur, des encres, gravures et aquarelles de Jean Hulin.Les poutres d'origine ont été blanchies et la pièce a pris des tonalités bleu gris, Little Greene.
L'histoire de la maison : Au coeur de la forêt domaniale, magnifique et imposante hêtraie, le village de Lyons-la-Forêt a su conserver son caractère normand. Sur la place animée des Halles, construites au XVIIIe siècle et qui servirent de décor aux deux films consacrés à Madame Bovary, celui de Jean Renoir en 1932 et celui de Claude Chabrol en 1990, le charme est resté intact... Un décor de cinéma qui a tout de suite séduit Cyrille et Julie Viard, propriétaires de la boutique de décoration L'Empreinte.

En savoir plus sur http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/une-maison-tradi-qui-bouscule-les-codes-deco_13421.html#sK2JbiufyrliLpuO.99

Des tonalités de bleu et de gris pour une ambiance confortable

Photo : Patrick Van Robaeys
Placé devant l'ancien escalier d'usine dont les marches en métal ont été remplacées par du chêne, le canapé tout en longueur a été recouvert d'un plaid et de coussins, En Fil d'Indienne.Les lampes d'atelier Jieldé s'associent à une petite table basse années 50.Au mur, des encres, gravures et aquarelles de Jean Hulin.Les poutres d'origine ont été blanchies et la pièce a pris des tonalités bleu gris, Little Greene.
L'histoire de la maison : Au coeur de la forêt domaniale, magnifique et imposante hêtraie, le village de Lyons-la-Forêt a su conserver son caractère normand. Sur la place animée des Halles, construites au XVIIIe siècle et qui servirent de décor aux deux films consacrés à Madame Bovary, celui de Jean Renoir en 1932 et celui de Claude Chabrol en 1990, le charme est resté intact... Un décor de cinéma qui a tout de suite séduit Cyrille et Julie Viard, propriétaires de la boutique de décoration L'Empreinte.

En savoir plus sur http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/une-maison-tradi-qui-bouscule-les-codes-deco_13421.html#sK2JbiufyrliLpuO.99

Des tonalités de bleu et de gris pour une ambiance confortable

Photo : Patrick Van Robaeys
Placé devant l'ancien escalier d'usine dont les marches en métal ont été remplacées par du chêne, le canapé tout en longueur a été recouvert d'un plaid et de coussins, En Fil d'Indienne.Les lampes d'atelier Jieldé s'associent à une petite table basse années 50.Au mur, des encres, gravures et aquarelles de Jean Hulin.Les poutres d'origine ont été blanchies et la pièce a pris des tonalités bleu gris, Little Greene.
L'histoire de la maison : Au coeur de la forêt domaniale, magnifique et imposante hêtraie, le village de Lyons-la-Forêt a su conserver son caractère normand. Sur la place animée des Halles, construites au XVIIIe siècle et qui servirent de décor aux deux films consacrés à Madame Bovary, celui de Jean Renoir en 1932 et celui de Claude Chabrol en 1990, le charme est resté intact... Un décor de cinéma qui a tout de suite séduit Cyrille et Julie Viard, propriétaires de la boutique de décoration L'Empreinte.

En savoir plus sur http://www.cotemaison.fr/maison-famille/diaporama/une-maison-tradi-qui-bouscule-les-codes-deco_13421.html#sK2JbiufyrliLpuO.99


Table basse vintage, escalier industriel, lampe d'atelier Jieldé



 Il y avait très peu d'ouverture et donc de luminosité, aussi les premiers travaux ont consisté à créer une porte côté sud et à remplacer les petites fenêtres par des verrières.

 Au rez-de-chaussée, ils ont eu l'idée d'évider les colombages de leur torchis d'origine.  Cela permet d'agrandir visuellement la cuisine et le salon.  Le mobilier date des années 50 et 60.


Un meuble de mercerie chiné.  Une toile de jean Hulin, le grand-père de Julie.



Petit salon meublé avec du mobilier des années 50, un ancien établi d'enfant, une chouette en bois.


Un bureau Napoléon III laissé dans sa peinture d'origine avec l'usure du temps.  Une chaise pivotante et un tabouret d'atelier Singer donnent la touche atelier.


Deux vasques modernes ont été placées sur une ancienne table d'atelier.  Estampe japonaise, collection de miroirs, ancienne toise donnent une ambiance rétro à cette salle de bain.


Photos : Patrick Van Robaeys via Côté Maison.



Cyrille et Julie ont eu envie de partager leur passion pour la déco et leurs coups de coeur pour des objets de charme et du mobilier chiné.  Ne manquez pas de visiter leur boutique Empreinte.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire